J'écris comme une pute. Comme une pute qui décharge de son sexe. Je viens dans mon cerveau comme les gens viennent dans leurs pantalons.
September 25th
14:03

ne jamais dire j’aimais

J’ai la nausée, j’ai envie d’effacer cette dernière année cachée dans tes bras. La chaleur de ton corps est maintenant un luxe que je ne peux plus me payer. En rupture de stock.

Je m’y attendais à cette séparation, je la voulais aussi, je te l’ai clairement dit. Mais, car il y a toujours un mais, je ne pensais pas que tu pouvais aussi facilement arrêter de m’aimer.

Aussi facilement m’effacer de ta vie, comme si je n’étais qu’un vent léger, mais éphémère.

Il y a un vide dans mon cœur, je l’avoue, je doute que ce soit réciproque. Non, je refuse d’entendre des beaux mensonges pour me faire sentir mieux.

Je suis capable de vivre sans toi, tu n’as pas à t’inquiéter comme tu le fais. Ce n’est pas comme si t’étais ma première rupture ou quoi que ce soit. Je comprends ton inquiétude, mais ce n’est pas nécessaire et c’est même un peu insultant.

Je survis toujours, je suis comme un chat, je finis toujours par tomber sur mes pattes.

En ce moment, j’ai mal. Naturellement, ça serait idiot de prétendre le contraire. De toute façon, je ne cache rien, je ne mens pas, je souffre, mais cette souffrance n’est qu’un chemin déguisé.

Je la suis en zigzaguant, je fais des retours en arrière, mais je vois aussi une fin à toute cette histoire de cœur brisé.

Allez, je me donne un petit coup de pied dans le derrière pour réaliser que j’ai vécu pire, qu’il y a des immenses opportunités qui m’attendent maintenant. Que mes projets ne sont pas affectés.

Adieu, le loup. Ne me cherche pas, je vole.

September 5th
10:09

Reading list

Well, I challenged myself to read 100 books in 1 year. I only ended up reading 98.
So close!!!


SEPTEMBER 2013
1. Le parfum – Patrick Süskind
2. Soudain Le Minotaure – Marie-Hélène Poitras
3. L’insoutenable légèreté de l’être – Milan Kundera
4. Les Robots, le cycle des robots – Isaac Asimov
5. The Solitude of Prime Numbers – Pablo Giordano
6. 1984 – George Orwell
7. Foundation – Isaac Asimov

OCTOBER 2013
8. Outsiders – S.E. Hinton
9. L’amour dure 3 ans – Frédéric Beigbeder
10. I Hope They Serve Beer in Hell – Tucker Max
11. La lune dans un HLM – Marie-Sissi Labrèche
12. Les aventures de Sivis Pacem et de Para Bellum, Tome I – Louis Gauthier
13. L’écume des jours – Boris Vian
14. Les aventures de Sivis Pacem et de Para Bellum, Tome II – Louis Gauthier
15. Les diaboliques – Boileau-Narcejac

NOVEMBER 2013
16. Harry Potter & The Half-Blood Prince – J.K.Rowling
17. Batman : Year One – Frank Miller * Graphic Novel
18. Stephen King - The Dark Tower : The Gunslinger Born * Graphic Novel
19. Harry Potter & The Deathly Hallows – J.K.Rowling
20. Les grands légumes célestes vous parlent précéde de Le Monstre Mari – Louis Gauthier
21. Tu ne me dis jamais que je suis belle – Gilles Archambault
22. La grammaire est une chanson douce – Erik Orsenna
23. Anna – Louis Gauthier

DECEMBER 2013
24. A Scanner Darkly – Phillip K.Dick
25. John Dies at the End – David Wong
26. Stardust – Neil Gaiman

JANUARY 2014
27. Le Collectionneur – Chrystine Bouillet
28. La femme adultère suivi de Les muets – Albert Camus
29. La peau blanche – Joël Champetier
30. Les yeux d’émeraude – Denis Côté
31. Tiroir no.24 – Michel Delisle
32. Une vie inutile – Simon Paquet
33. Batman :Whatever Happened to the Caped Crusader – Neil Gaiman * Graphic Novel
34. Amour et autres violences – Marie-Sissi Labrèche
35. 5150 rue des Ormes – Patrick Senécal
36. Guilty Pleasures – Laurell K. Hamilton
37. Petit éloge des vacances – Frédéric Martinez
38. V for Vendetta – Alan Moore * Graphic Novel

FEBRUARY 2014
39. L’autre visage – Christian Bobin
40. Mozart et la pluie suivi par Un désordre de pétales rouges – Christian Bobin
41. La part manquante – Christian Bobin
42. Un combat et autres récits – Patrick Süskind
43. The Complete Stories – Franz Kafka
44. Maus, Part I :My Father Bleeds History – Art Spiegelman * Graphic Novel
45. Maus, Part II :A Survivor’s Tale – Art Spiegelman * Graphic Novel
46. Batman :The Dark Knight Returns – Frank Miller * Graphic Novel
47. Batman :The Black Mirror – Scott Snyder * Graphic Novel
48. Les infortunes de la Belle au bois dormant – Anne Rice

MARCH 2014
49. Frères – David Clerson
50. L’art et la manière d’aborder son chef de service pour lui demander une augmentation – Georges Perec
51. Persepolis, livre I – Marjane Satrapi * Graphic Novel
52. Persepolis, livre II – Marjane Satrapi * Graphic Novel
53. Persepolis, livre III – Marjane Satrapi * Graphic Novel
54. Unterzakhn – Leela Corman * Graphic Novel
55. Pour une dernière fois, je m’abaisserai dans tes recoins – Patrick Drolet
56. Johannes Cabal, le nécromancien – Jonathan L.Howard

APRIL 2014
57. Ari et la Reine de l’orge – Pan Bouyoucas
58. Dans le noir jamais noir – Françoise Major
59. Persepolis, livre IV – Marjane Satrapi * Graphic Novel
60. Poulet aux prunes – Marjane Satrapi * Graphic Novel
61. 7e étage – Asa Grenvall * Graphic Novel
62. Voyage en Irlande avec un parapluie – Louis Gauthier
63. Quel petit vélo au guidon chromé au fond de la cour ? – Georges Perec
64. The Illustrated Man and other short stories – Ray Bradbury
65. Cat’s Cradle – Kurt Vonnegut
66. Animal Farm – George Orwell
67. Portrait d’un mari avec les cendres de sa femme – Pan Bouyoucas
68. Nouvelles de Turquie – auteurs divers
69. Now & Forever – Ray Bradbury
70. The Ocean at the End of the Lane – Neil Gaiman
71. Brave New World – Aldous Huxley
72. The Road – Cormac McCarthy

MAY 2014
73. Nos vies désacordées – Gaëlle Josse
74. L’étranger – Albert Camus
75. I Am Legend – Richard Matheson
76. The Time Machine, The Invisible Man, War of the Worlds – H.G. Wells
77. Journal d’un adieu – Pietro Scarneva * Graphic Novel
78. Les moustaches radar – Salvador Dali
79. L’occuptation – Annie Ernaux

JUNE 2014
80. Haunted – Chuck Palahniuk
81. Et mon tout est un homme – Boileau-Narcejac
82. Prochain épisode – Hubert Aquin
83. Solaris – Stanlislas Lem

JULY 2014
84. Cumulus – Guillaume Perreault * Graphic Novel
85. Fahrenheit 451 – Ray Bradbury
86. La belle bête – Marie-Claire Blais
87. La nuit du vampire – Denis Côté
88. Délicieuses pourritures – Joyce Carol Dates
89. Huis Clos, suivi de Les Mouches – Jean-Paul Sartre
90. Old Man Logan – Mark Millar * Graphic Novel
91. Batman : Arkham Asylum – Grant Morrisson * Graphic Novel
92. Le sabotage amoureux – Amélie Nothomb
93. Never Learn Anything from History – Kate Beaton * Graphic Novel
94. Les espaces secrets – Francine Prévost
95. Une fille cousu de fil blanc – Claire Gallois

AUGUST 2014
96. Why Grizzly Bears Should Wear Underpants – The Oatmeal * Comic collection
97. Ristigouche – Éric Plamondon
98. Le feu de mon père – Michel Delisle

September 3rd
02:09

anticipation

Il y a quelque chose qui grouille sous cette peau, cette fine croutte humaine. Quelque chose qui se loge dans mon thorax, quelque chose de gros. Je le ressens. Je me sens serré, excité. J’ai mal au ventre, mal à la tête. MAL AU COEUR. Je ressens la nausée et l’extase en même temps. Suis-je folle ? Est-ce normale ?

Je suis troublée et troublante.

Something big will happen.

August 8th
16:12

bzzt bzzzt

Je ne change pas. Pas vraiment, non. J’évolue. J’évolue comme une larve qui va bientôt éclore de sa peau et se transformer en mouche. Une petite mouche noire. Je me colle et j’attends ce moment délicieux de ma victoire personnelle contre la nature. De renaître avec des ailes et voler. Voler tellement haut que je ne vois plus rien qu’une couleur bleu-vert qui s’éloigne. Tellement haut que je pourrais crasher sur le monde entier contre son gré. Si haut, que j’attrape le vertige et je me sens étourdie… et je finis par vomir ma vie, mes rêves, mes aspirations ridicules. Je chute comme Icare qui a osé, comme Lucifer qui a refusé d’aimer l’être humain, comme Dieu qui a essayé de se suicider. En tombant, je vous revois. Vos visages grossissent et redeviennent monstrueux, vous retrouvez votre place sur le sommet, comme des Géants.

Je ne change pas. Pas vraiment, non.

Je tombe et j’espère que mes pattes ne toucheront jamais la terre.

July 29th
23:29

avec toi

Chaque moment avec toi est un délice inquiétant et délirant. Tes plans me font tellement peur, mais j’ai envie de vivre cette émotion forte, puissante et libératrice. J’ai envie de détruire les vestiges et réapprendre à construire des sanctuaires.

Avec toi, tout ce que je vis est nouveau et d’une fraicheur exquise. Je suis sous l’emprise de cette métamorphose éternelle et enivrante.

July 17th
00:31

délivrance

Je crois avoir finalement retrouver ma voix, celle qui ne tremble plus. Celle qui crie au lieu de chuchoter. Celle qui est brutalement honnête au lieu d’être polie. Celle qui n’a peur de rien. Celle qui refuse de se laisser bousculer par les vagues violentes. Qui refuse de se laisser emporter par les orages furieuses.

Grâce à elle, je veux vivre. Survivre. Revivre. Grâce à elle je peux affronter le passé sans me brûler la cervelle.

July 16th
00:49

confession

I once skipped a University class because I poked a guy who looked like my friend. They both had long hair. I was so embarrassed I just left.

July 15th
23:24

j’ai peur de me perdre

Je délire. Je souffre d’une passion irréparable, délicieuse, quoique chaotique. Parfois mes mâchoires se serrent, mes lèvres s’accrochent à ce cylindre cancérogène.

Je ris. Par contradiction, mais aussi par ennui. Je me sens possédée par ce sentiment rafraichissant de liberté. Je suis déchirée entre la fierté et la nausée. La joie et la frustration. L’espoir et l’abandon.

Je me trouve un peu ridicule, un peu vulnérable. J’ai envie de danser en pleurant. Laisser mes cheveux vibrer avec la musique qui gronde comme un animal blessé.

Je suis perdue dans mes pensées. Je me sens étourdie.

Je me délecte de cette angoisse apaisante.

July 14th
20:39

extrait malsain

J’étais tellement perdue sous les vapeurs de l’intoxication que j’ai essayé d’allumer mon briquet avec ma cigarette.

20:38

Lucide

Je souhaite souvent l’arrivée prématurée de l’hiver. Qu’il recouvre cette grossière planète de sa semence. Que le froid me protège contre le corps des autres; qu’il me protège contre mon propre corps. Pour le cacher loin, là où les yeux errants ne pourraient jamais le trouver. J’ai souvent l’impression d’être nue et malheureuse. Mais je ne peux m’empêcher de ricaner stupidement. Follement. Avec assurance.

Je m’obstine bêtement avec les saisons.

20:29

Petites phrases

Mystère corrompue.Succube volatile. Je suis hantée par ta perfection projetée par les descriptions vocales. Ta voix est comme une thérémine, étrange et puissante. La laideur coule jusqu’aux bouts de mes doigts sales et cramoisis.Je l’ai dans mon sang. Elle se propage à travers mes veines. Je suis hantée. Hantée par la lumière réfléchie de mon iris sur ce miroir traitre. Exposée comme un corps nu. Hantée par la beauté qui emane de tes traits. Je ne pourrais jamais juxtaposer ce physique sur le mien. Nous sommes deux couleurs impossible à mélanger.

Secondaires, jamais primaires.

July 9th
19:37

peau de cristal

Je trembles. Mon ventre saute, sursaute, fait des culbutes dans mon corps. Je me sens comme à l’envers, la tête à la place des pieds. Mon ventre se violente. Je ne suis qu’un ventre ! Je ne suis qu’appétit et maladie. Questions idiotes sans relâches.

Je n’ai rien qu’un ventre.

Je trembles.

Je trembles.

19:33

douces vérités

Qu’est-ce que la mort sinon un repos éternel ? Un abandon des sens ou une liberté permenante ? Parfois, j’ai l’impression de mériter ce repos, de dormir paisiblement, d’enfin trouver un semblant de paix dans mon monde chaotique. Laissez-moi rêver pour l’eternité au plein potentiel de ma vie, car détrompez-vous, à partir de maintenant tout s’empire et se salit. Tout se dérobe et se demasque. Ma vie est un cauchemare.

June 3rd
21:45

Et tu, brain?

Think about a great idea while falling asleep. Tell yourself that you will remember when you wake up the next morning. Wake up feeling refreshed. Realize that you forgot your idea. Try very hard to remember but only end up thinking about…goats?? Reevaluate your life.

May 30th
01:19

Pauvre chenille

Un jour la métamorphose viendra. Elle frappera comme un coup de poing enjoué et terrible. Cette dualité de vouloir changer déchire, mais au lieu d’éclore dans une peau de papillon, tu disparais dans la brume de tes larmes chaudes et évaporeuses. Au lieu d’apprécier ce que les autres envient, tu préfères tout foutre à l’air afin de retrouver un semblant d’identité personnelle. Mais alors, qui es-tu au juste ? Derrière quelques illusions te caches-tu ? Quel est cet aspect mythologique que tu cherches dans ton coeur précieux ? Tu n’es qu’une pauvre chenille qui a peur d’évoluer, car tu es convaincue qu’être un papillon est l’épitome du bonheur. Tu ressens le vertige de ressentir le bonheur absolu, tu ressens ce sentiment désastreux que réussir est une défaite puisque t’as atteint le sommet.

Un jour la métamorphose viendra. Et elle va te détruire.