J'écris comme une pute. Comme une pute qui décharge de son sexe. Je viens dans mon cerveau comme les gens viennent dans leurs pantalons.
August 8th
16:12

bzzt bzzzt

Je ne change pas. Pas vraiment, non. J’évolue. J’évolue comme une larve qui va bientôt éclore de sa peau et se transformer en mouche. Une petite mouche noire. Je me colle et j’attends ce moment délicieux de ma victoire personnelle contre la nature. De renaître avec des ailes et voler. Voler tellement haut que je ne vois plus rien qu’une couleur bleu-vert qui s’éloigne. Tellement haut que je pourrais crasher sur le monde entier contre son gré. Si haut, que j’attrape le vertige et je me sens étourdie… et je finis par vomir ma vie, mes rêves, mes aspirations ridicules. Je chute comme Icare qui a osé, comme Lucifer qui a refusé d’aimer l’être humain, comme Dieu qui a essayé de se suicider. En tombant, je vous revois. Vos visages grossissent et redeviennent monstrueux, vous retrouvez votre place sur le sommet, comme des Géants.

Je ne change pas. Pas vraiment, non.

Je tombe et j’espère que mes pattes ne toucheront jamais la terre.

July 29th
23:29

avec toi

Chaque moment avec toi est un délice inquiétant et délirant. Tes plans me font tellement peur, mais j’ai envie de vivre cette émotion forte, puissante et libératrice. J’ai envie de détruire les vestiges et réapprendre à construire des sanctuaires.

Avec toi, tout ce que je vis est nouveau et d’une fraicheur exquise. Je suis sous l’emprise de cette métamorphose éternelle et enivrante.

July 17th
00:31

délivrance

Je crois avoir finalement retrouver ma voix, celle qui ne tremble plus. Celle qui crie au lieu de chuchoter. Celle qui est brutalement honnête au lieu d’être polie. Celle qui n’a peur de rien. Celle qui refuse de se laisser bousculer par les vagues violentes. Qui refuse de se laisser emporter par les orages furieuses.

Grâce à elle, je veux vivre. Survivre. Revivre. Grâce à elle je peux affronter le passé sans me brûler la cervelle.

July 16th
00:49

confession

I once skipped a University class because I poked a guy who looked like my friend. They both had long hair. I was so embarrassed I just left.

July 15th
23:24

j’ai peur de me perdre

Je délire. Je souffre d’une passion irréparable, délicieuse, quoique chaotique. Parfois mes mâchoires se serrent, mes lèvres s’accrochent à ce cylindre cancérogène.

Je ris. Par contradiction, mais aussi par ennui. Je me sens possédée par ce sentiment rafraichissant de liberté. Je suis déchirée entre la fierté et la nausée. La joie et la frustration. L’espoir et l’abandon.

Je me trouve un peu ridicule, un peu vulnérable. J’ai envie de danser en pleurant. Laisser mes cheveux vibrer avec la musique qui gronde comme un animal blessé.

Je suis perdue dans mes pensées. Je me sens étourdie.

Je me délecte de cette angoisse apaisante.

July 14th
20:39

extrait malsain

J’étais tellement perdue sous les vapeurs de l’intoxication que j’ai essayé d’allumer mon briquet avec ma cigarette.

20:38

Lucide

Je souhaite souvent l’arrivée prématurée de l’hiver. Qu’il recouvre cette grossière planète de sa semence. Que le froid me protège contre le corps des autres; qu’il me protège contre mon propre corps. Pour le cacher loin, là où les yeux errants ne pourraient jamais le trouver. J’ai souvent l’impression d’être nue et malheureuse. Mais je ne peux m’empêcher de ricaner stupidement. Follement. Avec assurance.

Je m’obstine bêtement avec les saisons.

20:29

Petites phrases

Mystère corrompue.Succube volatile. Je suis hantée par ta perfection projetée par les descriptions vocales. Ta voix est comme une thérémine, étrange et puissante. La laideur coule jusqu’aux bouts de mes doigts sales et cramoisis.Je l’ai dans mon sang. Elle se propage à travers mes veines. Je suis hantée. Hantée par la lumière réfléchie de mon iris sur ce miroir traitre. Exposée comme un corps nu. Hantée par la beauté qui emane de tes traits. Je ne pourrais jamais juxtaposer ce physique sur le mien. Nous sommes deux couleurs impossible à mélanger.

Secondaires, jamais primaires.

July 9th
19:37

peau de cristal

Je trembles. Mon ventre saute, sursaute, fait des culbutes dans mon corps. Je me sens comme à l’envers, la tête à la place des pieds. Mon ventre se violente. Je ne suis qu’un ventre ! Je ne suis qu’appétit et maladie. Questions idiotes sans relâches.

Je n’ai rien qu’un ventre.

Je trembles.

Je trembles.

19:33

douces vérités

Qu’est-ce que la mort sinon un repos éternel ? Un abandon des sens ou une liberté permenante ? Parfois, j’ai l’impression de mériter ce repos, de dormir paisiblement, d’enfin trouver un semblant de paix dans mon monde chaotique. Laissez-moi rêver pour l’eternité au plein potentiel de ma vie, car détrompez-vous, à partir de maintenant tout s’empire et se salit. Tout se dérobe et se demasque. Ma vie est un cauchemare.

June 3rd
21:45

Et tu, brain?

Think about a great idea while falling asleep. Tell yourself that you will remember when you wake up the next morning. Wake up feeling refreshed. Realize that you forgot your idea. Try very hard to remember but only end up thinking about…goats?? Reevaluate your life.

May 30th
01:19

Pauvre chenille

Un jour la métamorphose viendra. Elle frappera comme un coup de poing enjoué et terrible. Cette dualité de vouloir changer déchire, mais au lieu d’éclore dans une peau de papillon, tu disparais dans la brume de tes larmes chaudes et évaporeuses. Au lieu d’apprécier ce que les autres envient, tu préfères tout foutre à l’air afin de retrouver un semblant d’identité personnelle. Mais alors, qui es-tu au juste ? Derrière quelques illusions te caches-tu ? Quel est cet aspect mythologique que tu cherches dans ton coeur précieux ? Tu n’es qu’une pauvre chenille qui a peur d’évoluer, car tu es convaincue qu’être un papillon est l’épitome du bonheur. Tu ressens le vertige de ressentir le bonheur absolu, tu ressens ce sentiment désastreux que réussir est une défaite puisque t’as atteint le sommet.

Un jour la métamorphose viendra. Et elle va te détruire.

April 11th
01:01

On n’aime que ça les p’tits défauts

Et je suis tellement convaincu par mes propres défauts que j’ai l’impression de me lancer dans des situations désagréables juste pour te dire: Tu vois ? Je t’ai prévenu que j’étais detestable.

00:47

I made one-ingredient banana ice cream this week. It’s the easiest recipe in the world (smush bananas and freeze the purée) but I still feel like a badass for making it.

April 8th
20:40

La Bibliothèque

Tu es sublime
Cette manière charmante de t’offrir à moi m’éblouis
Comme un amant pudique tu te dérobes devant moi

Je te dévore

Chacune de tes parties sont explorées sans merci
Ouvre, ouvre, ouvre ta grosse bouche succulente

J’aimerais me lover sous ta langue
Là où la face cachée de l’intelligence se replie sur elle-même
Perdue

Tu es vaste Ton odeur me contamine
Des souvenirs d’enfances noirs, mais apaisés par l’odeur des pages jaunies
Le bruit d’un doigt mouillé sur une feuille sèche me calme

Jadis je cherchais le lait maternel sous ton toît
Maintenant tu es mon havre de paix
Chaque pas sous tes collines est un voyage